Comment vraiment s’enrichir à long terme avec la bourse

Avez-vous déjà entendu l’adage qui dit que la diversification est le pire ennemi de l’investisseur ?

Quel est votre avis ?

De mon point de vue, c’est un peu plus complexe qu’il n’y parait.

Car être diversifié ou concentré : ça ne veut rien dire du tout!

Tout est une histoire de référentiel.

Personnellement je veux être diversifié quand tout va mal pour éviter de me noyer en plein TSUNAMI financier…

…et je veux etre ULTRA concentré quand tout va bien pour prendre booster mon portefeuille.

À là fin de ce papier je vous montrerai comment je m’y prends.

À lire impérativement (sauf si vous vous appelez Warren Buffett)

Se créer un portefeuille boursier à long terme en choisissant soit même ses actions c’est s’exposer à investir sur les 75% des actions qui ne sont pas capables de finir positives sur les 10 prochaines années.

Dans ce cas-là, l’investisseur se retrouve avec la majorité de son capital sur quelques titres cotés en bourse.

  • Cet investisseur est alors dangereusement SUR-CONCENTRÉ
  • Car non seulement il n’investit que sur une seule classe d’actif : les actions
  • Mais ensuite parce qu’il court le risque de se faire diluer ses actions (avec des augmentations de capital de l’entreprise), de voir son entreprise baisser en compétitivité… voir de disparaître
  • Bref il a de grandes chances de voir les cours de ses actions chuter ou de voir ses dividendes rognés

Sauf si on s’appelle Warren Buffet, je pense qu’il vaut mieux rester à l’écart de ce genre de pratique « achat conservation d’actions individuelles ».

Il est tellement plus simple de jouer avec les statistiques de notre côté !

Et pour cela rien de mieux que l’achat d’un indice boursier (via un tracker =  ETF) qui est « diversifié » sur plusieurs 100aines d’actions.

L’indice reste ultra concentré puisqu’il s’agit d’une seule classe d’actif.

Mais il est aussi suffisamment diversifié pour ne pas subir le mauvais hasard…celui lié au mauvais choix d’un trop petit nombre d’actions.

On va maintenant voir pourquoi investir sur un indice boursier nous réserve 3 ÉNORMES surprises !!!

 

1ère bonne surprise

La classe d’actif qui paie le plus au monde à travers les siècles: c’est les actions !

Ce graphique nous montre, depuis 1802, l’évolution de 5 classes d’actifs qui sont très recherchés par les investisseurs du monde entier:

Bourse à long terme

Il est important de souligner qu’il s’agit des courbes d’évolution en rendements réels (donc Nets d’inflation) avec dividendes, coupons et intérêts réinvestis.

Dès lors on se rend compte que la seule classe d’actif qui créé réellement de la richesse c’est les actions  « stocks ».

Les bonds (obligations d’états à long terme) et les Bills (bons du Trésor à court terme) paient des intérêts, mais restent très loin derrière les actions.

Quant à l’or, il conserve la valeur, mais il ne verse pas d’intérêt. Donc espérer s’enrichir en achetant de l’or n’est pas réaliste sur le long terme.

Et le dollar….perd de sa valeur: donc quoi qu’il arrive il faut apprendre à investir le plus tôt possible dans sa vie.

Conclusion :

Si vous voulez créer de la richesse à long terme, vous devez investir sur les actions.

Mais attention ne faites pas les 4 erreurs dont je parle ici:

=> Vidéo N°1: Les 4 erreurs qui ruinent l’investisseur en bourse

On verra un peu plus loin dans ce papier qu’il ne faut surtout pas investir 100% de son argent sur les actions sinon on s’expose à des montagnes russes INVISIBLES sur un graphique de 200ans !

 

2ème bonne surprise

Un indice boursier ça ne peut pas faire faillite!

Et oui certains indices boursiers sont câblés pour monter à long terme !

Prenons l’exemple du S&P 500 qui est un indice suivi par tous les gérants de portefeuilles du monde entier.

Cet indice boursier inclut les 500 entreprises qui représentent l’économie américaine.

Bien sûr la plupart de ces 500 sociétés ont un rayonnement mondial puisque les États-Unis sont l’incarnation même du capitalisme et des échanges internationaux.

Ils leadent le monde entier avec une course effrénée à l’innovation

  • Toute cette innovation est pour la plupart financée depuis la Silicon Valley
  • Ce n’est pas pour rien que, actuellement, toutes les petites start-ups françaises qui galèrent pendant plusieurs trimestres à lever des fonds chez les Business Angels européens….finissent par s’implanter dans la Silicon Valley
  • Car en moins de 24H elles lèvent tous l’argent nécessaire à leur développement !

Pour en revenir à notre S&P500, chaque mois il est actualisé avec des entreprises qui sortent de la pondération de l’indice, et d’autres qui y entrent.

Ainsi si vous investissez aujourd’hui sur le S&P 500, dans 25ans il y a de fortes chances pour qu’il soit constitué à plus de 80% par de nouvelles sociétés. Il s’agira des sociétés qui driveront l’économie dans 25ans.

Quand on comprend ce principe… on comprend que le S&P 500 sera toujours investi sur les entreprises qui créent le plus de richesse à l’instant T.

  • Et c’est pour cette raison que l’on dit qu’à long terme les bourses montent toujours
  • Cela n’est pas vrai pour une action ou un petit portefeuille de plusieurs valeurs (sauf quand on s’appelle Mr Buffet)
  • Cela n’est pas non plus vrai pour certains indices boursiers qui n’ont pas des entreprises qui créent chaque année, chaque décennie, le monde de demain (exemple du Nikkei qui s’est pris 20 ans de baisse dans les dents).

 

3ème bonne surprise

Pas besoin d’être un financier pour en profiter

L’achat d’un tracker (ou ETF, c’est la même chose) permet d’acheter le S&P500 à moindre cout (<0.3%/an).

Vous pouvez bruler tous vos livres d’analyse fondamentale et vous épargner des années de recherche de la fameuse « pépite ».

Il y a quand même une mauvaise nouvelle…

Si l’ont zoome sur l’indice boursier, ça ressemble terriblement aux montagnes russes

Voici les périodes de mauvaises performances de l’indice US depuis 1920 :

Crises financieres

Se prendre -80% ou -50% c’est ingérable pour un investisseur particulier.

Et c’est pour cette raison que tout le monde à peur de la bourse et la déserte.

 

Alors, comment s’y prendre pour obtenir les rendements des actions,

sans subir toutes ces périodes de cauchemar ?

La 1ère chose à faire c’est de ne jamais être investi à 100% de son portefeuille sur les actions : le risque est beaucoup trop important.

Du coup c’est là que les autres actifs financiers retrouvent tout de leur éclat…puisqu’ils vont nous permettre de neutraliser une grande partie du mauvais risque.

C’est exactement ce que Ray Dalio, l’un des plus grands gérants de ce monde,  a fait pour sa famille.

  • En tant que bon père de famille, il a mis en place le portefeuille « All Weather » au sein d’un trust familial
  • Ce portefeuille de bon père de famille est parfaitement diversifié et fait aussi bien que les actions, mais avec 3 fois moins de risque !
  • J’ai simplifié son approche « All Weather » afin de la rendre accessible au particulier
  • Je l’ai rebaptisé portefeuille « Paresseux »

Je vous explique comment le mettre en place, chez vous :

=> Vidéo N°2: Stratégie du Paresseux

Mais pour moi cela n’était pas suffisant, je voulais quelque chose d’encore plus rentable et de moins risqué.

En partant de la base du portefeuille paresseux, j’ai construit une version beaucoup plus performante et 2 fois moins risquée.

 

Cette stratégie je l’ai appelé Magicien aux mains d’or

Elle permet de sortir du portefeuille les actifs qui vont chuter.

Par exemple si certains États commencent à faire défaut (faillite) alors leurs obligations vont chuter et nous sortirons bien avant la grande débandade sur la classe d’actif « obligations ».

J’ai aussi mis en place un système de pondération dynamique avec un « BOOSTER ».

Si ces termes ont l’air compliqué, la mise en place de la stratégie du « magicien aux mains d’or » est d’une extrême simplicité.

Elle ne nécessite que 5 minutes/mois.

Et c’est gratuit puisque vous n’avez personne à payer pour faire cela, vous gérez vous même votre épargne.

 

Pourquoi mettre un BOOSTER dans son portefeuille ?

Si vous avez eu le courage de lire ce papier depuis le début, vous savez qu’il faut absolument avoir un maximum de son portefeuille investi sur les actions (en indice via tracker/etf ) pendant les bonnes phases boursières.

Mais il faut aussi tout larguer avant de subir les mauvaises phases.

Pour cela, pas besoin de jouer à Nostradamus.

Il faut simplement avoir une méthode qui nous dit quoi faire et quand le faire.

Et pour profiter au maximum du rendement des actions j’ai donc inclus un booster dans le portefeuille :

Magicien au mains dor Cedric Froment avec booster copie

En bleu on voit la courbe de la stratégie du « magicien aux mains d’or » avec le booster.

La performance moyenne est de 9.89%/an avec des baisses sur le portefeuille qui n’ont jamais dépassé -6.51% !

 

Et maintenant, cette même stratégie sans le booster :

Magicien au mains dor Cedric Froment sans le booster copie

Les rendements baissent de 1%/an.

Nous sommes maintenant à 8.9%/an en moyenne alors que le risque n’a pas bougé (-6.51%).

Le fait d’intégrer un booster permet donc de s’exposer davantage aux bonnes périodes du marché des actions tout en conservant un risque très faible.

 

Un nouveau départ en bourse ?

Pour apprendre à mettre en place la stratégie du Magicien aux mains d’or chez vous, c’est-à-dire sur un compte titre ou sur une assurance vie (fiscalité proche de 0% !) ,

vous devez suivre la formation en ligne sur le Portefeuille bon père de famille:

=> Vidéo N°3: Le magicien aux mains d’or (+ Inscription)

Si vous avez un profil d’investisseur type « bon père de famille », ne loupez pas cette opportunité de prendre en main votre épargne.

Vous n’apprendrez nulle part ailleurs ce genre de chose.

 

Bon apprentissage

Cédric Froment

1 Commentaire

  1. kanga 12/01/2017 Répondre

    C’est. un, bon exemple de prèsentation de la bourse c’est très important de savoir où va l’éconmie mondial et ceux qui la font tourner merci pour votre éclaircisement et que Dieu vous gardes

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*