Dan Zanger et les 2 figures les plus rentables

J’ai reçu hier un e-mail très pertinent d’un de mes traders. Le but était de confronter les « big winners » provenant des recommandations de Dan Zanger à ceux que je recommande avec les grilles de ma formation « entrez au bon moment« .

Si vous ne souhaitez par lire cet échange d’e-mail, je vous donne le raccourci :

 

Sur Dan Zanger

1 – Dan zanger est un trader très sélectif : il trade peu.

2 – Il a une lettre boursière au travers de laquelle il présente la majorité des actions qui ont un potentiel de hausse. Cela peut aller jusqu’à 100 actions / mois.

3 – Suite à cela, chaque trimestre il référence les actions qui ont effectivement bien marché.

4 – Il présente aussi sur son site les différentes figures graphiques qu’il aime bien trader.

Si vous voulez en savoir plus sur Dan, lisez cet article.

 

Mes remarques :

– Dan ne trade pas les 100 actions qu’il présente. Il n’est donc pas en position sur tous les big winners de son classement trimestriel.

– Dan (et beaucoup de livres d’analyse technique) présente les figures graphiques de continuation de tendance. Hélas, il ne vous dit pas lesquelles sont infiniment plus rentables que les autres.

– J’ai tradé toutes ces figures, et il y en a exactement 2 qui, s’ils elles correspondent à des critères bien précis, permettent de décupler ses performances. Il faut avoir la rigueur de ne pas trader d’autres figures pour jouir de cet avantage.

Le dilemme (qui n’en est franchement pas un !) étant :

  • Soit vous décidez de trader 100 actions et d’avoir 10-20 big winners. Et les 80-90 trades qui se ne comportent pas très bien auront un impact négatif important sur votre perf.
  • Soit vous décidez de trader 10 actions et d’avoir 3-4 big winners. Les quelques trades qui ne se comportent pas bien auront un impact négatif très faible sur votre perf. En effet beaucoup seront neutralisés.

 

big winners trades

Les 2 mails

Bonjour Cedric,

Je vous écris par rapport à votre dernière formation sur le timing et les pattern graphiques (je sais que vous appréciez aussi d’avoir quelques retours sur votre travail).

J’ai trouvé le contenu de qualité (comme toujours) et l’apport des vidéos explicatives est tout à fait appréciable, l’explication des pattern et de la psychologie qui les sous tend est très claire également, on comprend tout de suite mieux ce que l’on doit rechercher.

Néanmoins j’ai été surpris par le petit nombre de patterns que vous considérez comme tradables, par rapport au nombre de pattern évoquées dans les livres de chartisme classiques ou sur chartpattern par exemple, le site de Dan Zanger.

Qu’en est il par exemple des triangles, penants, fanions, drapeaux, rounding bottom et autres épaules tête épaules inversées évoqués habituellement, et pourquoi choisir de les écarter? (La raison est elle que leur taux d’échec est trop élevé?) (Parmis les derniers « big winners » de Zanger sur son site, je note que beaucoup de patterns de trade qu’il a pris auraient par exemple été laissées de coté dans le cadre d’application du manuel)

Seconde remarque, dans la vidéo de conclusion, vous faites une rapide parenthèse sur le fait que ces pattern s’appliquent de la même manière dans un contexte « short »; je sais que votre approche est plutot orientée long only, mais d’un point de vue personnel j’aurai trouvé intéressant d’avoir quelques exemples de ces patterns appliquées dans des contextes « bear » en « bonus », histoire de savoir identifier les opportunités baissières dans le marché actuel qui a tendance à connaitre parfois des retournements rapides et brutaux.

Rien d’autre à dire si ce n’est ces deux remarques,

Bonne continuation!

Pierre-Yves

 ———————————————————————————————-

Bonjour Pierre-Yves,

Merci beaucoup pour votre retour aussi rapide!

Le nombre de pattern « tradables » permet d’atteindre des niveaux de réussite proche de 80% et plus (en comptant les trades neutres). C’est une prouesse pour du trading de breakout qui en temps normal se solde par 70% d’échec à la cassure.

Si vous cherchez (comme moi) la sécurité et une courbe de progression stable, seule la rareté peut vous offrir cela.

Toutes les patterns que vous me citez n’entrent pas dans les grilles de ce que j’appelle « exceptionnel ». Je les ai tradé pendant des années et je n’ai jamais été satisfait par leur régularité hormis les 2 que je présente dans la formation.

Dan Zanger présente sur son site les patterns qu’il trade. Mais il ne dit pas lesquelles lui ont permis de construire toute sa fortune avec récurrence. Le but de ma formation est justement de vous éviter de croire qu’il y a moyen d’entrer sur tous les big winners pour gagner en bourse : il suffit seulement de retenir ceux qui sont parfaits.

Si Dan tradait toutes les recommandations de sa lettre boursière il passerait une bonne 100aine de trades par mois 😉 Hors, il trade très peu…

Sur sa 100aine de reco mensuel, il y aura toujours quelques big winners à mettre en avant.

En fait soit vous décidez de trader 100 actions et d’avoir 10-20 big winners. Et les 80-90 trades qui se ne comportent pas très bien auront un impact négatif important sur votre perf.

Soit vous décidez de trader 10 actions et d’avoir 3-4 big winners. Les quelques trades qui ne se comportent pas bien auront un impact négatif très faible sur votre perf.

Pour les exemples short, il aurait fallu que l’on soit dans un puissant bear market comme 2000-2002 ou 2008 pour avoir la possibilité de trader (en ce qui me concerne en tout cas).

L’avantage est clairement long only sur les actions :-).

Promis pendant le prochain bear market, j’envoie des exemples aux membres de la formation !

A bientôt,

Cédric

———————————————————————————————-

Bonjour Cedric,

Je viens de voir la réponse très complète et détaillée à mes questions que vous avez posté sur le blog (curieusement je n’ai pas reçu ledit mail dans ma boite, peut être un bug),

Je vous remercie beaucoup d’avoir pris la peine de rédiger une réponse aussi rapide et complète.

Cela corrobore tout à fait mes propres observations (et déboires) au cours de ma (courte) experience de trading (à savoir réussir à finir l’année complètement flat en ayant pourtant pris uniquement des pattern chartistes sensées avoir une haute probabilité de réussite).

Et après avoir lu (comme vous je l’imagine bien) des dizaines de livres et articles sur le trading, j’avais toujours le sentiment de ce problème que vous évoquez dans l’article: à savoir qu’on se garde bien de nous donner le petit détail qui fait vraiment la différence entre un compte gagnant et un compte perdant en s’en tenant toujours aux généralités habituelles (mettez un stop loss, tradez les breakout, soyez rigoureux, etcetc), et en nous assomant d’exemples gagnants, histoire de bien nous faire oublier les 70% de fois ou la figure ne fonctionne absolument pas :-P.

C’est d’ailleurs ce qui m’a conduit à l’origine à souscrire à vos formations qui corroboraient mes propres embryons d’observation (sur le momentum, force relative, chartisme etc) mais en les développant de manière bien plus poussées et avec l’avantage de l’experience (experience qui m’aurait probablement couté très cher en capital et en temps si j’avais du la rechercher par moi même).

Pour ce qui est des exemples de pattern en marché bear, je continuerai de suivre votre blog assidument (en espérant ne pas avoir l’occasion d’en voir trop vite cela dit!)

En vous remerciant,

Pierre-Yves

1 Commentaire

  1. Douida 09/04/2016 Répondre

    Bonjour Cédric,

    quel est la deuxième pattern mis à part celle de tasse et anse que vous suggérez .

    Merci

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*