En avons nous fini avec cette correction des bourses ?

Jusqu’à présent le mois d’avril a été extrêmement faible avec un nombre très réduit de contexte de trading.

Nous sommes dans une correction de marché sur les US, et dans un marché très « choppy » en france.

Point technique sur le Nasdaq

NASDAQ Composite Index

Cliquez pour agrandir

  • La tete et épaule (ETE) formée en mars a libéré une correction baissiere jusqu’au support moyen terme des 3950pts.
  • Un énorme doji (entouré) a signé le point bas court terme de cette correction le 15 avril.
  • Le rebond haussier en cours pourrait s’étendre jusqu’à 4200 pts puis 4300 pts à court terme.
  • Compte tenu de la volatilité récente sur l’indice, il faudrait plusieurs semaines avant que le marché se calme et repasse en mode haussier (si 3950pts tient bon).
  • Il faudra donc redoubler de sélectivité sur son choix d’action.
  • Pour le moment nos screeners ne proposent toujours pas de beaux titres à trader. Mon interprétation est que le marché n’est toujours pas prêt à repartir fort du coté haussier mais qu’il va continuer à temporiser.

 

Point technique sur le CAC 40

CAC40 Index

Cliquez pour agrandir

  • Le cac 40 est ultra choppy : il évolue dans un range volatil légèrement haussier à moyen/long terme.
  • Le manque de consensus de la part des investisseurs est clairement visible.
  • Il y a un découplage entre les US et la France et cela est perceptible sur nos portefeuilles. En effet, depuis le début avril, j’ai 3 actions en portefeuille qui sont cotées sur euronext. Celles-ci ont bien résisté et n’ont pas été revendue malgré la faiblesse des marchés mondiaux.
  • A court terme, l’indice parisien évolue entre 4300 et 4500pts (challenge à très court terme).

Conclusion

Soyez prudent en privilégiant une position « cash »: autrement dit pas de position du tout. Car si le climat technique (chartiste) semble laisser place à un retour des acheteurs, nos screeners ne sont pas  (encore) en phase avec cette suggestion.

Si vous êtes suffisamment expérimenté pour reconnaitre les meilleurs contextes de trading (voir EABM + DRB) alors vous constaterez la pénurie du moment… en restant rigoureux, vous saisirez les meilleures actions du prochain rebond.

Bons trades

Cédric Froment

12 Commentaires

  1. Fred2 23/04/2014 Répondre

    Bonjour Cédric

    De retour de vacances on dirait 🙂
    Tu as fait un break au bon moment sur des marchés difficiles !

    Encore un fois, je partage ton point de vue sur la situation des marchés actuellement.

    Pour ma part, après janvier et février exceptionnels (en raison de la bulle des biotechs), mars irrégulier mais correct au final, je « déguste » en avril 🙁
    Mauvais choix de titres, mauvais money management (mini drawdown la semaine dernière avec l’Ukraine…) et quasiment -5% sur mon plus haut. Heureusement que la première semaine du mois avait été bonne.

    Bilan des courses: au 2/3 liquide maitenant, peu d’opportunités et une performance mensuelle probablement légèrement négative (une première pour moi depuis août dernier). Je suis rentré hier sur ALDLS et à signaler la bonne tenue de ITS.

    Je me console en me disant que c’est une bonne leçon pour le futur, mieux choisir ses trades et mieux respecter son nombre de positions non neutralisées. Et puis je me dis aussi que 1 mois de « perdu » sur 20 ans de « prévus », ce n’est pas catastrophique. Juste un apprentissage continu…

    Cordialement

  2. Auteur

    Bonjour Fred2,

    effectivement avril a été vraiment calme coté trading, et pourtant c’est pas faute d’avoir chercher chaque soir des opportunités.

    Les mois comme cela sont nombreux, ca fait partie du jeu. Félicitation pour ton état d’esprit, c’est exactement de cette manière que l’on doit visualiser et se projeter dans l’activité de spéculation.

    A bientot

  3. pierre 24/04/2014 Répondre

    Oui, période assez fun pour passer en réel 😉

    2 stop loss, 2 flat, et une qui booste (CXDC, pourtant une config vraiment moche, mais un faisceau convergent de signaux fondamentaux sur cette boite, et le gros breakout sur news m’a fait rentrer dessus sur pullback du breakout, méthode PEAD) et a couvert le trou des autres.

    La formation Transformez vos pertes en gains m’a fait économiser pas mal d’argent (largement remboursée). Le deuxième truc qui me maintient dans le zen, c’est d’avoir réduit mon risque à 0.5% max par position pendant cette période choppy.

  4. Lucas 04/05/2014 Répondre

    Bonjour Cédric, bonjour à tous,

    Tout le monde est bien silencieux en ce moment !
     »Quand la bourse est calme, le trader l’est tout autant »

    Comme je viens de me lancer avec RDM, je n’ai pas pu résister à 3 petites lignes à 0.3% chacune :
    RCUS le 28/04
    ATI et MON dès demain si cassure du pivot…

    Bons trades

    • Ludo 07/05/2014 Répondre

      Bonsoir à tous,

      merci Lucas pour ton partage. Je suis entré sur NHF avec un risque de 0.1 pour te dire à quel point j’ai confiance dans la stagnation actuelle des marchés.

      Sinon par rapport à tes suggestions, je suis également en attente sur ATI, par contre sur MON elle est en surveillance mais je ne prendrais pas position.

      Bonne soirée

  5. Fred2 08/05/2014 Répondre

    Bonjour

    Et oui, c’est le calme plat en ce moment, il faut prendre son « mal » en patience 🙂

    Je ne vois pas trop ce qui vous plait dans ATI …?

    Pour ma part, je rentre sur MGIC ce matin à la cassure des 150.

    a+

    • Ludo 08/05/2014 Répondre

      Bonjour Fred

      Pour MGI ce qui me pose problème c’est la durée de la microbase. Par exemple IBAB dernièrement traduit bien c’est effet. Tu arrives à dégager des PV grâce notamment à la formation de la coupe mais cela reste faible par rapport à une figure bien développée. C’est pour cela que pour le moment j’hésite à rentrer sur ce type de configuration tout comme RCUS proposée par Lucas, peut-être à tord j’essaye de me forger une idée sur le sujet …..

      Pour ATI ce n’est pas une configuration LDM ou RDM car je ne la trouve pas intéressante, mais plus à moyen terme pour du papillon.

      @+

      • Fred2 08/05/2014 Répondre

        Y a pas de mal 🙂
        C’est toujours intéressant de confronter des points de vue.

        • Ludo 08/05/2014 Répondre

          Excellent choix pour MGI finalement 🙂

  6. Fred2 08/05/2014 Répondre

    Pourvu que ça dure.

    On en revient toujours au même dilemme:
    – rester très prudent et « qualitatif », le problème c’est que toutes les meilleures évolutions n’obéissent pas toujours aux « règles » (le fameux caractère chaotique des cours de bourse).
    – s’exposer un peu plus pour tomber plus facilement sur ces fameux « accidents » positifs, quitte à ne pas respecter des figures « parfaites ».

    Il est assez difficile de trouver un équilibre entre bonne prudence et trop de prudence (dans ce cas là, on ne trade plus et on laisse passer des bons coups)… et puis c’est bien connu, la bourse est le temple des regrets 🙂

    Je me fouette encore d’avoir vendu ALA2M fin mars après l’avoir acheté à 11€ alors que rien ne me disait de vendre (j’avais alors besoin de liquidités). Elle est 22€ maintenant…
    A contrario, je rentre sur ALDLS le 22/04 à 10€ sur une figure pas propre du tout, mais coup de bol, annonce de résultats et boum, +40% en 2 semaines …

    Va comprendre pourquoi on agit de telle ou telle façon… en même temps c’est ça qui fait le « piment » du trading.

  7. Ludo 09/05/2014 Répondre

    Fred, je pense mais je n’ai pas ton recul sur les techniques de Cédric, que ce dilemme n’a pas lieu d’être lorsque nous sommes dans une tendance affirmée. Toutefois le marché depuis quelques semaines est plat d’où un choix de configurations répondant le plus possible aux cas d’écoles. Maintenant effectivement quand tu regardes la performance de MGI sur ces 2 jours mes propos sont sans grand intérêt 🙂

    Pour rebondir sur les deux exemples, j’ai connu un gestionnaire qui partait du constat suivant. Après avoir lancer ses explorateurs, il repérait les actions intéressantes puis ne pouvant pas tout acheter, prenait une pièce et s’amusait pour sélectionner ses 5 titres à jouer à pile ou face . Comme il me le disait toujours en dehors des techniques il y a toujours une part de chance dans la réussite, ce que je n’ai jamais douté au vu de sa rentabilité annuelle et ce qui est problématique quand tu as un esprit cartésien 🙂

  8. Fred2 09/05/2014 Répondre

    « en dehors des techniques il y a toujours une part de chance dans la réussite ».

    C’est parce que c’est parfaitement vrai que c’est déroutant ! 🙂
    Encore une fois, si on veut tomber sur ces coups de « chance », il faut s’exposer, donc acheter … mais en prenant peu de risque niveau money management … tout en prenant « assez » de risques pour s’exposer … sinon on n’achète jamais … et donc on n’a jamais de la chance 🙂

    Toutefois tu as raison, c’est très calme en ce moment niveau opportunités.

    Et pour finir, je ne prétends pas avoir du recul ou donner des conseils aux autres.
    C’est déjà bien difficile de s’occuper de son portefeuille quand il représente la majorité de son patrimoine.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*