L’argent et l’or sont dans un puissant marché haussier alimenté par les banques centrales

A travers les siècles, les cycles actions / matières premières ont alterné sur des périodes d’environ 18-20 ans. Ainsi le dernier cycle action a été enregistré entre 1980 et 2000, tandis que celui des matières premières a actuellement lieu : 2000 – 2020(?).

Le silver est la 2eme matière première la plus utilisée dans l’industrie moderne. Mais si l’or et l’argent peuvent être considérés comme des commodities, l’histoire nous enseigne qu’il n’en est rien. Ces 2 métaux précieux ont toujours servi de monnaie d’échange.

Nous fonctionnons depuis 50ans avec un système monétaire basé sur du papier « fiat currency ». Jamais, dans toute l’histoire des monnaies, un tel système n’a tenu plus de 18ans!

 

En 2008, le peuple perdait confiance dans les banques.

En 2013, le peuple perd confiance dans la monnaie fiduciaire.

 

L’annonce de l’Allemagne concernant son rapatriement d’or constitue un très fort signal de cette perte de confiance.

Selon les rumeurs, la chine aurait en tête d’adosser le Yuan à l’or dans le but de devenir la nouvelle monnaie d’échange internationale. Les chinois se gavent d’or, ils produisent à domicile et achètent sur le marché physique.

 

Pourquoi l’or est entré dans un marché haussier…

…depuis le début des années 2000 alors que sa demande industrielle n’est pas impliquée?

Car la planche à billet a commencé à entrer en surchauffe exponentielle à ce moment là :

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

On remarque bien cette accélération de M3* à partir des années 2000. Et les QE en série boostent ce phénomeme.

*M3 est un agrégat qui permet de mesurer la masse monétaire la plus large, tous les types de dépôt bancaire ( sans le total des crédits). M3 était publié chaque mois et était l’un des indicateurs les plus suivi par les économistes. En 2006, la FED a stoppé (caché) cette publication en donnant l’excuse « c’est trop couteux de compiler toutes ces informations ». Vous pouvez suivre le M3 reconstitué par shadowstats, c’est ICI.

En plus d’être bancaire, la nouvelle crise qui nous attend est d’ordre monétaire. Elle concerne toutes les devises papier du monde.

D’un point de vue fondamental, le scénario déflationniste me semble être le plus cohérent avant une vague d’inflation réelle (c’est à dire avec une augmentation de la vitesse de circulation de la monnaie pour acheter son saucisson).

Cependant, d’un point de vue technique, le gold et le silver sont dans un puissant bull market par rapport à toutes les devises mondiales. Une bulle pourrait se former sur ces 2 actifs dans les prochaines années. Mes portefeuilles long terme seront gérés dans ce sens.

 

Les actions sont toujours trop chères !

Je radote mais l’or est l’une des rares monnaie au monde qui permet de correctement valoriser un actif : à savoir s’il est cher ou non. Lorsque le Dow/Gold ratio sera autour de 1, cela voudra dire qu’il est temps de revenir en force sur les actions car elles seront peu chères :

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

A noter que ce ratio peut être atteint avec une forte déflation ou une hyperinflation. C’est justement tout l’intérêt d’exprimer des classes d’actifs par rapport à d’autres, plutôt qu’avec un dollar non représentatif car sans cesse dévalué.

Ainsi avec une hyperinflation , le Dow Jones pourrait prendre 1000% avec une once d’or qui progresse de 100 000%. En situation déflationniste, l’or baisserait bien moins que le Dow Jones.

Le graphique ci-dessus nous montre aussi qu’avant 1929, les actions étaient beaucoup trop chères et qu’il fallait guetter la fin du mouvement parabolique pour se retrouver 100% cash. Le cash possédant une vraie valeur puisque adossé à l’or à l’époque.

Actuellement, les seules solutions proposées par les banques et les politiques consistent en une dévaluation illimitée des monnaies papier. Meme la Suisse s’y colle avec son plancher à 1.20. Tous ces éléments devraient assurer le puissant marché haussier sur l’or et l’argent métal.

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*