Témoignage LSL “La force tranquille”

“Avant de commencer LSL 1.0 j’avais un PEA et j’étais inscrit à des lettres d’infos avec conseils sur le choix des actions basé uniquement sur l’analyse fondamentale.

Il se trouve que quand j’ai envisagé d’intégrer l’école de Cédric (j’avais déjà Roquettes de marché et Bon Père de famille), j’ai posé la question à Cédric: « je suis en perte de 15% sur mon PEA, est-ce que je pourrai remonter ».

Sa réponse étant oui, malgré le prix, je me suis inscrit car j’avais confiance car je suivais ses vidéos hebdo depuis des mois.

En fait comme d’autres j’avais déjà fait d’autres formations internet plus générales (comme QLRR 4.0: bonne approche globale, en particulier pour l’immobilier et le business internet, mais sans intérêt pour la bourse.

Egalement Investisseur Pro de Jean-Luc Matthys: trop superficiel, axé vers les scpi, l’or, et lui un peu trop « complotiste » à mon goût), ou plus orienté bourse (Trading Attitude).

Là, avec LSL on passe à la vitesse supérieure: quasiment un an de cours hebdos, très denses (il faut éviter de laisser passer une semaine) + 2 vidéos d’une heure par semaine (celle du mercredi matin où il répond aux questions sur le cours de la semaine précédente, et celle en Live sur Facebook du mercredi soir (je ne peux malheureusement pas y être en direct car encore au travail) + le groupe privé Facebook (j’essaye au maximum de lire toutes les discussions en différé).

Outre le sérieux des cours de Cédric où effectivement tout est détaillé, balisé… il y a progressivement, grâce à ses explications rassurantes qu’il répète sans cesse, une sérénité qui s’installe en nous et on a l’impression qu’on est obligé de réussir sans stress car, outre le mode d’emploi avec les screeners, le plan de trade, la sortie de position… il y a le money management qui est l’élément clé, et l’acquisition du mindset.

Mon sentiment (et je pense que nombreux le partagent) est une grande confiance dans ce qu’on pourra faire quand nous aurons coupé le cordon ombilical.

Pour l’instant, mes horaires professionnels ne me permettent pas d’être actif en live, mais je ne rate pas ce que font les académiciens sur Facebook, ce qu’ils apportent à la communauté.

Ceci dit, pour les futurs élèves (pas trop quand même car nous serons trop nombreux sur les mêmes opportunités!), pour la première année, en ce qui me concerne, c’est chaque semaine 3-4 heures sur le cours (avec prise de notes), 2 heures sur les lives, 1 ou 2 heures à lire les discussions Facebook et revisionnage (au moins 2 fois) de tous les cours et vidéos depuis le 2e mois + une heure le soir (screening, annotations sur les écrans prorealtime…).

Une fois l’apprentissage terminé, nous serons à 30 mn par soir.

Bref, avec un PEA avec une perte de plus de 15% (Ah! si j’avais eu cette formation avant le Brexit), je suis remonté (avec tranquillité d’esprit) à –7% à ce jour.

En plus Cédric semble quelqu’un de simple, modeste, discret (contrairement à d’autres que je ne citerai pas mais qui en font des tonnes).

En plus, de savoir que Cédric n’est tradeur que depuis 10 ans doit nous rendre optimiste si nous appliquons sérieusement son enseignement. Merci.”

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*