Vos questions sur le cours – Comprendre la fiscalite et optimisation

Chers élèves,

chaque mercredi matin je tourne une vidéo dans laquelle je fais un point marché,

mais aussi dans laquelle je réponds à toutes vos questions posées sur cette page.

Vous pouvez me poser votre question ci dessous.

 

Remarques importantes:

  • Votre question doit être courte et précise (et concerne le cours de la semaine)
  • Prenez quelques secondes pour lire les questions des autres élèves afin de ne pas reposer la même question 🙂

 

=> Voir le planning des cours ici

14 Commentaires

  1. Agnès 09/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Lorsqu’on ouvre un compte chez un courtier étranger, doit-on le déclarer au fisc :
    – dès l’ouverture
    – au moment où l’on fait notre déclaration de revenus
    – au 31/12 ?

    Merci

    • Mike 12/04/2017 Répondre

      On doit déclarer l’ouverture du compte auprès du courtier lors de la déclaration annuelle de revenus. C’est l’adresse du courtier qu’il faut mettre et non pas l’adresse de la banque où le courtier dépose l’argent….qui n’est pas un compte bancaire à notre nom….d’où le risque supplémentaire lié à la fiabilité du courtier!!!!!

  2. Fabienne L 11/04/2017 Répondre

    Bonjour Agnès,

    Biensûr, on doit tout déclarer au fisc : l’ouvertute du compte ainsi que les plus ou moins values réalisées sur l’année fiscale.
    Fabienne

  3. Fabienne L 11/04/2017 Répondre

    Biensûr, on doit tout déclarer au fisc : l’ouverture du compte ainsi que les plus ou moins values de l’année fiscale.
    Fabienne

  4. Fabienne L 11/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    1. BLBD : quand une pattern comporte quelques mèches qui dépassent franchement les BB, à la hausse ou à la baisse, est ce gênant ? Si oui, dans quel cas exactement ?
    2. Lorsque qu’une action présente une belle pattern avec micro base en hebdo, la micro base doit elle aussi exister en daily pour pouvoir prendre le trade ?
    Merci à toi,
    Fabienne

  5. Pierre Yannick (peewhy) 11/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Juste une précision sur les rachats (partiel ou total) et sorties de capitaux de l’assurance vie.
    Tu as bien expliqué les plafonnements forfaitaires libératoires (7,5%+15,5% de PS après 8 ans par ex), mais nous pouvons choisir aussi l’imposition des gains à l’IRPP, si notre tranche marginale d’imposition est inférieure au PFL.

    Bonne journée

    • Mike 12/04/2017 Répondre

      Les prélèvements libératoire ne s’appliquent que sur la plus value au-dessus de 4800€ pour une personne seule ou 9600€ pour un couple dans le cas de la taxe dite Strauss-Kahn de 7.5% après 8 ans.( ou au taux de l’IRPP si plus favorable).La CSG/RDS + taxe sociale est prélevée tous les ans sur les fonds en Euros et à la sortie des fonds par rachat.

  6. Jerome de Coree 11/04/2017 Répondre

    Un grand bonjour a toutes et a tous

    Merci pour ces conseils Cedric. Je n’ai pas de question, mais comme je ne peux assister aux conferences a cause du decallage, je voulais apporter un commentaire optimiste qui rejoint ce que tu disais dans le cours.

    C’est vrai qu’il faut optimiser pour payer juste ce qui est du, pas plus, et etre en regle.
    Mais quel plaisir si demain je dois donner un million d’euros aux impots ! Je prefere de loin cette situation a celle ou je gagnerais 10000/an avec des aides sociales.

    Plus on gagne, plus on paie, mais la reciproque est vraie: plus vous payez d’impots plus vous etes riche ! Donc je veux en payer plein !!!
    Et quand ce n’est plus supportable pour nous de voir nos richesses s’envoler, alors faut changer d’air.
    Voila je voulais juste dire que les impots en France c’est plutot a voir comme un indicateur de reussite (meme si bien sur ca pique un peu hehehe).

    Petite question quand meme: je dois rentrer en France le 9 juin, quand auront lieu les derniers lives Facebook ? Histoire que j’en fasse un ou deux quand meme.

    A tres vite

  7. Marc 11/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    je profite des dernières session de questions pour adresser un petit message. Je n’ais pas trop eu le temps, l’occasion de m’exprimer jusque là car j’ais jonglé depuis le début de la formation avec un emploi du temps hyper chargé. J’ais quitté mon boulot en Octobre dernier et j’ais 2 ans devant moi pour construire et sécuriser des revenus réguliers en partant de pas grand-chose! Donc beaucoup de pain sur la planche ! 🙂 Ce fut un plaisir de suivre cette formation, et les longues heures passées à éplucher, les cours, prendre des notes, les relirent, visionner les vidéos, les visionner à nouveau et faire les devoirs aura au final était un plaisir, car je sais pourquoi je le fais et ce qu’il y a au bout. la fin approche et je me sens énormément reconnaissant de ce que tu nous à apporté depuis le début, surtout dans ma situation, tu participe à ta façon à rendre mes rêves possibles (et ceux de ma femme par la même occasion!) On est seulement marié depuis 4 mois, au début elle pensait que j’étais fou de quitter mon boulot et suivre cette formation ! 😀 Désolé pour cette longue digression mais je voulais le partager avec tout le monde et remercier également tous les élèves de cette formation, qui sans eux aurait était beaucoup plus difficile, surtout pour un débutant comme moi. Merci donc pour leur patience et leur support également!.

    J’ais également qq questions qui sont remontées suite aux dernières révisions :

    – Que faire de nos trades en cours si on part en vacances pendant qq semaines ? Peut on simplement remplacer nos Stop Mentaux par des Stops Physique pdt cette période ?

    – Egalement peux tu nous rappeler la signification des couleurs dans tes listes PRT ?

    – Peux-tu rappeller les critères pour les PM et les NM stp ?

    – Enfin que faire de nos trades en cours lorsque la tendance se retourne et que nous devons passer notre Money Management de 6 à 4 positions et de 0.70% à 0.50% ?

    Encore merci !!

  8. Vu 11/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Puisque nous parlons de partir autre part, le faire seul c’est facile et rapide. Si nous avons notre moitié, voir un enfant comment la question était venue à toi (à ta famille) ? Comment avez-vous surmonté toutes les craintes (peur de l’inconnu, si c’est raisonnable, comment allons-nous vivre, comment allons-nous éduquer notre enfant etc)? Combien de temps avez-vous pris pour vous décider? Comment était le début las bas? Il y a forcément l’un des deux qui dispose de plus d’informations ou a une vision plus long terme, commentas-tu fait pour que ta moitié te suit à l’autre bout du monde (et c’est le cas de le dire :))

    Merci pour ton feedback.

  9. Patrick 11/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Je m’excuse d’avance pour ce post un peu long, mais je ne vois pas comment faire autrement 
    Lorsque l’on vit en France, utiliser un courtier étranger a semble-t-il 3 contraintes majeures qui n’ont pas toutes été directement évoqués dans le cours (déclarer son compte au fisc, absence d’IFU et acompte à gérer soi-même) Cela ne doit pas nous démotiver mais au contraire c’est à intégrer dans notre routine !!
    Je (re)partage ainsi ici un très bon article (merci à Christophe qui l’a posté sur FCB) : http://culturefinanciere.com/les-inconvenients-des-courtiers-etrangers/
    Pour résumer, la contrainte majeure est la suivante (acompte à gérer soi-même):
    En France, lorsque des dividendes ou des intérêts sont perçus par un contribuable, la banque prélève automatiquement un acompte qu’elle transmet directement au fisc : 21% pour les dividendes, 24% pour les intérêts fixes. Elle prélève également 15,5% pour les cotisations sociales. Ces prélèvements seront régularisés lors de la prochaine déclaration d’impôt sur le revenu : si le fisc a trop perçu, il rembourse et inversement.
    Comme le courtier n’est pas soumis à la réglementation fiscale française, il n’effectue pas ces prélèvements. Or devant la loi française, si le courtier étranger ne le fait pas, c’est au contribuable de le faire lui-même.
    Ainsi dès lors que je perçois des dividendes ou des intérêts sur mon compte à l’étranger, je dois remplir un formulaire n°2778 (pour les intérêts) ou n°2778-div (pour les dividendes) accompagné du paiement de l’acompte et des cotisations sociales, et le renvoyer par courrier au service des impôts des entreprises (SIE) au plus tard dans les quinze premiers jours du mois suivant.
    A noter qu’il n’est pas possible actuellement d’effectuer cette opération en ligne, ce qui est plutôt dommage.
    Dans le pire des cas, si vous percevez des dividendes et des intérêts chaque mois, vous devrez remplir 24 déclarations supplémentaires par an… Pas terrible pour un portefeuille de rentier ?
    Qu’en penses-tu ? Avais-tu connaissance de cette contrainte ? IB via PR propose-t-il de le gérer ?
    Merci !

    • Mike 12/04/2017 Répondre

      ça ne concerne que les dividentes et pas les plus-values.

  10. Michèle 11/04/2017 Répondre

    Bonsoir Cedric,
    Les personnes expatriées à Maurice sont-ils également exonérées d’impôt sur leurs revenus immobiliers en France.
    Merci
    Michèle.

  11. Mike 12/04/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Pour info les rendements de l’assurance vie en 2016, fonds en euros, sont compris pour la majorité des contrats entre 1.5% et 2.2% avant impact de la CSG….
    Concernant les Trakers est-ce-que comme les Sicav ils possèdent les titres qui composent l’indice de référence ou sont-ils des produits dérivés qui ne possèdent rien sinon des contrats sur indice cotés par le Market Maker qui peut parfois imposer un gros spread comme ça arrive sur les CFD quand il y a une grande fébrilité sur les marchés?
    En cas de tempête sur les marchés la liquidité des Trackers est-elle toujours présente ou peut-il y avoir des restrictions sur les transactions?
    Merci

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*